top of page
  • Photo du rédacteurclaire le bris naturo

Sirop d'érable : un édulcorant naturel riche en nutriments pour une alimentation saine



la sève d'érable est recueillie par des tuyaux et chauffée pour obtenir le sirop d'érable. On peut voir des cabanes à sucre dans les forêts d'érable avec ces installations
Les tuyaux sont installés pour relier les érables à la cabane à sucre

Les Amérindiens ont été les premiers à découvrir la sève d'érable et à la transformer en sirop. Au printemps, à l'aide d'un tomahawk, ils entaillaient les érables en biais et disposaient un éclat de bois ou un morceau d'écorce sous cette incision pour diriger la sève vers un récipient d'écorce placé au pied de l'arbre. Après avoir bouilli la sève dans des chaudrons d'argile, ils utilisaient ce sirop pour assaisonner leurs aliments.

Le sirop d'érable se distingue des autres édulcorants naturels par sa richesse en antioxydants et en minéraux, le rendant ainsi préférable au sucre raffiné. Les acides organiques comme l'acide malique et les minéraux tels que le potassium, le calcium, le zinc et le manganèse en font un aliment bénéfique pour la santé lorsqu'il s'agit de sucrer un plat.

Des chercheurs de l'Université Laval à Québec* se sont penchés sur les bienfaits du sirop d'érable et de ses composés polyphénoliques, des molécules organiques aux propriétés antioxydantes. Une nouvelle étude a démontré que le sirop d'érable pouvait être bénéfique contre le diabète, l'hypertension artérielle ou des profils lipidiques anormaux lorsqu'il remplaçait les sucres raffinés.

Le sirop d'érable est principalement produit dans les régions où les érables à sucre (Acer saccharum) abondent, en particulier en Amérique du Nord, notamment au Canada et aux États-Unis. Ces régions bénéficient de conditions climatiques spécifiques, caractérisées par des hivers froids et des printemps plus doux, essentielles au processus de collecte de la sève des érables à sucre et à sa transformation en sirop.

La fabrication du sirop d'érable est un processus artisanal qui tire parti de la sève des érables à sucre. Voici les étapes clés de sa fabrication :


bouteilles de sirop d'érable

  • Au printemps, les producteurs récoltent la sève des érables à sucre en perçant les troncs.

  • La sève, peu sucrée, est chauffée dans des évaporateurs au feu de bois pour éliminer l'eau et concentrer le sucre.

  • La densité du liquide est mesurée tout au long de l'évaporation. Le sirop est prêt lorsque sa densité atteint un niveau spécifique en degrés Brix, indiquant la concentration en sucre.

  • Une fois la densité désirée atteinte, le sirop est filtré pour éliminer les impuretés telles que les morceaux de bois ou les particules de sucre brûlé.

  • Enfin, le sirop d'érable est conditionné dans des bouteilles .








*étude ⁠(Substituting refined sugars by maple syrup decreases key cardiometabolic risk factors in individuals with mild metabolic alterations : a randomized, double-blind, controlled multisegment trial) réalisée par une équipe de l’Université Laval a été menée par le DAndré Marette, Ph. D., du Centre de recherche de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec, et la Dre Marie-Claude Vohl, Ph. D., de l’Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels (INAF).

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page