• claire le bris naturo

Tout ce que vous devriez savoir sur les écrans et leurs effets désastreux sur votre santé

Mis à jour : 11 déc. 2019


Qui ne regarde jamais son smartphone ou sa tablette dans son lit avant de s'endormir ? Ou qui oublie de couper son téléphone et se réveille en pleine nuit à cause d'un SMS ? Ces comportements, qui paraissent anodins, ont fait l'objet de nombreuses études scientifiques. Le but de ses recherches est de comprendre les effets de la fameuse lumière bleue sur notre organisme. Sachez qu'en plus d'être nocive pour votre sommeil, elle pourrait être à l'origine de nombreux maux. Il a été constaté des dérèglements hormonaux, du diabète, du surpoids, des dépressions, etc. Mais quel est le réel impact des écrans sur notre organisme ? Et quelles sont les solutions pour y remédier ?


La lumière bleue : l'ennemie N°1 de votre sommeil


L’Institut National du Sommeil et de la Vigilance (INSV) a publié des résultats étonnants sur les effets des smartphones et tablettes sur l'endormissement. Par exemple, 49% des personnes auraient un portable allumé ou en veille dans leur chambre et 33% déclarent souffrir de troubles du sommeil. Insomnie, troubles du rythme du sommeil, syndrome des jambes sans repos et apnée du sommeil, voilà quelques-uns des problèmes les plus courants. Ils seraient en partie dus à la lumière bleue émise par nos écrans. Mais qu'est-ce que cette lumière bleue et comment agit-elle sur notre corps ?

La lumière bleue est en fait celle qui est produite par les LED bleues de vos écrans. Plus l'écran en possède, plus la lumière bleue impactera votre santé. De plus, il s'avère que c'est elle qui est perçue le plus violemment par votre rétine. Envoyer de la lumière à nos capteurs rétiniens revient à dire à notre organisme qu'il fait encore jour et qu'il n'est pas l'heure de se mettre en veille. La production de mélatonine est stoppée et les signes de fatigue ne se font plus ressentir. On se couche donc plus tard et notre horloge biologique est perturbée.

On a découvert également que notre rétine possédait des cellules ganglionnaires qui sont extrêmement sensibles à la luminosité. Comme l'explique le Dr Claude Gronfier, neurobiologiste et spécialiste des effets de la lumière sur l'organisme, ces cellules participent, entre autres, au fonctionnement de la vigilance, de la cognition, de l'humeur et influent sur le mécanisme d'endormissement. En les exposant à une source lumineuse artificielle, on perturbe donc leur fonctionnement. Cela dérègle ensuite l'horloge circadienne. Le Dr Sylvie Royant-Parola, psychiatre et présidente du réseau Morphée, dénonce le fait de garder des appareils allumés dans la chambre. « On devient des dormeurs « sentinelles », sur le qui-vive en permanence alors que le sommeil devrait être un moment de retrait du monde », dit-elle.


Les conséquences d'un mauvais sommeil sur votre santé


On aurait tendance à croire qu'une grasse matinée le week-end suffit à combler les manques de la semaine. Même si vous avez une impression d'être plus reposé, cela n'efface pas les préjudices subits par votre corps. Il a été détecté chez les personnes souffrant de troubles du sommeil ou de l'endormissement des symptômes qui peuvent engendrer de graves complications. Par exemple une diminution du fonctionnement du système immunitaire et des dérèglements hormonaux qui peuvent induire du diabète, des irrégularités dans la croissance des enfants, de la fatigue chronique, de l'anxiété, et même mener au burn-out ! Chez la femme, les dérèglements hormonaux peuvent causer des problèmes de fertilité et des troubles du cycle menstruel.

Mais ce n'est pas tout, la sédentarité liée à l'usage excessif des écrans provoque très souvent un surpoids et un manque d'interaction avec la vie réelle. Certaines personnes peuvent même souffrir d'un manque d'ancrage et de connexion au monde vivant qui les entourent. Cette dépendance amène les enfants notamment à avoir des retards significatifs au niveau cognitif et leur pose des problèmes de communication avec la société. Il faut aussi penser aux effets du WIFI liés a l'utilisation de ces appareils !


Les solutions qui marchent pour améliorer votre sommeil


Les experts proposent plusieurs pistes de réflexion pour réduire cette dépendance et retrouver un rythme adéquat. Pour les enfants et adolescents qui sont le plus touchés par le phénomène, il faut absolument proscrire les écrans de toutes sortes dans leur chambre et établir un couvre-feu digital 1h avant le coucher. Proposez-leur d'autres activités, comme la lecture, les jeux de société ou l'écoute de podcasts par exemple. Essayez de leur trouver une activité associée au plaisir, qu'ils feront volontiers.

Pour les adultes, instaurez aussi un temps avant le coucher où vous vous adonnez à une activité agréable qui favorise l'endormissement. Philippe Maslo, médecin généraliste et co-auteur de l'ouvrage « Dormir enfin sans médicaments », invite à réaliser des massages en insistant sur les points énergétiques des pieds liés au sommeil. Il préconise aussi de faire l'amour, lire un livre ou bien de méditer. Se concentrer sur la respiration est aussi un exercice qui marche à merveille pour beaucoup de ses patients. Le principe est simple : prendre conscience de sa respiration pendant une longue inspiration par le nez (au moins 7 sec) puis expirez très lentement par la bouche. Le sommeil ne devrait pas tarder à venir.

Vous avez également des troubles du sommeil et souhaitez en discuter ? Prenez RDV pour effectuer ensemble un bilan complet.